Les Éditions Shakespeare
Vue d'ensemble de la mission

Du 16 au 23 mars 2019, un voyage de prospection et de développement des affaires a été effectué en Côte d'Ivoire par M. Jonathan Tarakdjian, vice-président des Éditions Shakespeare et des Éditions l’Artichaut.

Objectifs
  1. Évaluer la possibilité de créer un partenariat avec un éditeur local à court, moyen ou long terme.

  2. Rencontrer des acteurs ivoiriens importants dans les secteurs de l’éducation, de la culture et du marché du livre.

  3. Rencontrer un représentant du Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie du Québec à Abidjan afin de lui expliquer les raisons de notre présence en Côte d’Ivoire et de voir dans quelle mesure il pourrait nous soutenir dans notre projet.

Conclusion

La mission de prospection des Éditions Shakespeare et des Éditions l’Artichaut a été un succès. Des résultats concrets ont été atteints.

  • Amorce de partenariat

  • Mobilisation autour d’un projet commun de plusieurs acteurs clés (Directeur du livre, Librairie de France, inspecteurs, professeurs, DRH du Ministère de la culture, etc.)

  • Développement de liens avec le délégué du MRIF du Québec assurant un soutien lors de futuresdémarches

  • Rencontre informelle avec le délégué commercial de l’ambassade du Canada à Dakar au Sénégal, M. Alexandre Côté, et mise en relation avec Mme Leatitia Gadegbeku, déléguée commerciale de l’ambassade du Canada à Abidjan

  • Invitation reçue à Abidjan pour participer au salon du livre du 15 au 19 mai 2019

  • Intérêt de JD Éditions à importer rapidement 6 titres (4 des Éditions Shakespeare et 2 des Éditionsl’Artichaut)

Nous constatons que les démarches de nos éventuels partenaires d’affaires, JD Éditions, ont été dans l’ensemble sérieuses et organisées. Ils ont eux-mêmes pris l’initiative d’impliquer et de rémunérer trois inspecteurs pédagogiques afin de procéder à une analyse approfondie des ouvrages présentés.

La construction d’un siège social moderne et l’ajout d’un entrepôt spacieux et fonctionnel nous rassurent quant à leurs capacités opérationnelles et logistiques. Ce partenaire pourrait éventuellement servir de distributeur dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest.